Matériel pour débuter un Bullet Journal

The question que tout le monde se pose quand il veut débuter un bullet journal. 

Quand on regarde sur internet, il y a autant de liste de fourniture que de bullet journalistes. De mon côté, j’espère que ma publication (une de plus à ce sujet sur le net) va vous aider à y voir plus clair.

Je vais donc vous indiquer ce que j’aurai souhaité avoir comme conseils d’achat. Une combinaison entre ce que j’avais trouvé sur internet et mes propres essais !

Avant toute chose, je reprendrai le conseil général : si vous n’êtes pas sûr que cela vous plaise, ne courez pas au magasin pour acheter toute la panoplie ! Vous pouvez tout à fait essayer le concept avec un simple cahier et un crayon qui traineraient chez vous. 

Me concernant, j’avais commencé à travailler sur les pages que je voulais et ce que je souhaitais faire de mon bujo sur un vieux carnet. J’ai ensuite acheté mon Leuchtturm1917 et mes premiers crayons/feutres. Puis, j’ai eu envie d’essayer encore autre chose et je me suis équipée petit à petit.  

C'est officiel, vous vous lancez dans votre bujo !

Vous êtes donc bien décidés à passer le pas et à faire votre propre bullet journal. Félicitations !!! Passons maintenant au matériel !

Il va falloir maintenant choisir ce que vous souhaitez faire de votre bujo ! Purement pratique ? Avec quelques décorations ? Plutôt minimaliste ? De la couleur à gogo ?

Là, tout dépend de vous ! A savoir qu’il n’est pas vital que votre journal soit un véritable chef d’oeuvre en format carnet ! 

Il en faut pour tout les styles ! Pour être franche, j’en suis encore à chercher le mien (et puis c’est aussi en fonction de mon envie et de mon temps disponible). 

Page hebdo en style plutôt minimaliste
Page hebdo un peu plus travaillée

Bullet Journal Minimaliste

Commençons pas le plus simple. Le style minimaliste. 

Le B-A-BA pour ce style est vraiment le carnet et le crayon (noir de préférence). 

Si vous n’utilisez pas de couleur ou de calligraphie très travaillée, vous pouvez prendre n’importe quel carnet. Le grammage importera peu. Par contre, si vous souhaitez quand vous faire un peu plaisir avec des lettrages, je vous conseillerai tout de même de prendre un carnet aux pages assez épaisses (un Leuchtturm aura peut-être rapidement une limite pour cela). Si vous ne savez pas trop lequel choisir, vous pourrez trouver sur cet article quelques vidéos de Lou Lacoste qui a comparé plusieurs marques de carnets. En passant, je vous conseille vivement d’aller jeter un oeil sur sa chaîne Youtube ! Je trouve ses dessins magnifiques !!! (j’avoue m’en être inspirée pour ma page de septembre).  

Pour les crayons, c’est selon votre préférence et de votre habitude d’écriture. Vous allez beaucoup écrire ou vous avez tendance à appuyer très fort : privilégiez une mine en métal comme les pilot Hitech. Ils auront beaucoup plus de chance de tenir dans le temps que les Faber Castell ou les Pigma. Par contre, ces deux dernières marques ont une choix de taille de mine beaucoup plus étendu ! Si vous souhaitez écrire vraiment petit ou faire de la fausse calligraphie, je vous conseille les Pigma qui sont vraiment agréables et permanents (les Faber Castell sont bien aussi mais je trouve leur encre moins « intense »).

Vous souhaitez faire un peu de lettrage ou « d’effets » ? Vous pouvez vous faire plaisir avec un ou deux brush pen pour vous lancer. 

Si vous êtes débutants, il vaut mieux commencer avec une pointe plutôt rigide. Le faber Castell est très bien. Mais plutôt pour des gros titres. Si vous souhaitez écrire plus petit, je vous recommande chaudement les Pentel Brush. Je les ai découvert tout récemment et c’est un vrai coup de coeur ! 

A savoir que je posté cet article dans lequel je faisais un bilan de mon matériel. Si jamais cela peut vous intéresser 😉 

Avec ça, vous êtes parés pour du minimalisme à gogo !!! 

Ah ? Finalement un peu de couleur vous tenterait bien ? Vous souhaiteriez vous lancer dans de belles pages bien décorées ? C’est en-dessous que ça se passe ! 

Je souhaite un Bujo artistique !

J’y vais peut-être un peu fort en parlant de Bujo artistique (au risque de vous faire fuir…Loin de moi cette idée). 

Là encore, il y a plein de styles différents allant du décor « temple bouddhiste japonais » jusqu’au « plafond chapelle sixtine » ! A vous de voir ce qui vous convient/correspond le mieux. 

Voici ma page de novembre sur le thème de "mon voisin Totoro". J'avais envie de mettre de la couleur pour ce mois en général plutôt gris.

Outre les feutres que j’ai déjà évoqué jusqu’à présent, vos achats dépendrons de ce que vous comptez faire comme illustrations. 

Quelque chose de rapide et d’efficace ? Misez sur les autocollants et le washi tape ! Il existe un choix énorme dans ce domaine !!!

Vous avez un peu plus de temps mais pas assez pour vous amuser à dessiner sur chaque page de votre bujo ? Pourquoi ne pas essayer les tampons d’encrage ? Là encore, le choix est très varié ! 

Les doodles avec des couleurs (ou dessins simplifiés) vous font de l’oeil ? Crayons de couleur et feutres seront vos meilleurs alliés. A vous de choisir votre préférence mais attention à ce que les feutres ne traversent pas vos pages… Néanmoins, il est à noter que vos illustrations peuvent rester en style noir et blanc ! Une recommandation de feutres ? Euh…j’utilise que mes Tombow donc je ne pourrai malheureusement pas vous en donner d’autre…

Croquis, Dessin Animé, Espace, Ensemble

Cat, Ballon, L'Amour, Chaton, Coeur, Rose, Sweet

Doodle Coloré, Bicarbonate De Soude

Enfin, Léonard de Vinci, Monet ou encore Picasso sommeillent en vous ? Vous souhaitez vous lancer dans la calligraphie et le lettrage ? Misez sur des pigma de différentes tailles et sur des brush pen de différentes couleurs. Mes petits chouchous sont bien sûr les Tombow ! Un certain prix, certes, mais vraiment de bonne qualité ! J’en ai quelques-uns depuis quelques années maintenant ; ils ont beau ne pas avoir servi pendant 4 ans et avoir traversé l’Atlantique dans un container, ils fonctionnent comme au premier jour !!! Si vous voulez vous faire plaisir, je vous les conseille vivement (car, en plus, ils ne traversent pas le papier du Leuchtturm !). Le seul défaut que je leur trouve, c’est qu’on ne peut former que des grandes lettres avec. Mais sinon je m’en sers pour tout le reste : lettrage, mise en couleur ou encore surligner. Par contre, si vous souhaitez des titres plus petits je vous conseille la fausse calligraphie ou encore les pentel Brush (j’ai évoqué le noir pour le bujo minimaliste mais ils existent en 12 couleurs).  

Par la suite, rien ne vous empêche de laisser parler votre imagination et de faire de l’aquarelle, de la peinture, du découpage/collage et que sais-je encore. La seule limite est votre imagination (et le support car le Leuchtturm ne va sûrement apprécier que très moyennement ce genre de traitement – n’oublions pas que se sont des pages pour écrire et non pas pour dessiner, ou très peu). 

Ne reste plus qu’à aller faire vos achats (ou pas 😉 ) et de vous lancer !!! 

Et surtout, amusez-vous !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à notre newsletter

Venez me retrouver sur les réseaux sociaux !